La phase de sèche

La phase de sèche est une période intense de perte de masse graisseuse qui doit être effectuée sous le contrôle d’un spécialiste pour en garantir la sécurité et le succès. Plusieurs facteurs rentrent en compte : la balance énergétique, l’apport en macro-nutriments, un entraînement anabolisant et de bonnes règles d’hygiène et diététiques.


                      2.Halim Mayeux

Concernant la balance énergétique, l’objectif est de diminuer vos apports caloriques tout en conservant un travail de musculation anabolisant pour contraindre votre organisme à puiser dans ses réserves en graisse par la lipolyse. Cette phase amène à un amaigrissement progressif de l’ordre de 500 grammes par semaine.

Pour réussir votre sèche, il faut y aller par palier : réduire vos apports en calories de 400 kcal par jour durant la première semaine puis de 100 à 200 kcal par jour les semaines suivantes, en diminuant les sources de lipides, ce surtout en phase de récupération.
Puis progressivement, augmenter les apports en protéines, sans dépasser les 2,6 g/kg de poids.

La phase de sèche devra s’accompagner d’exercices de musculation adaptés, ainsi que des apports en acides aminés comme le BCAA.

Enfin, c’est le moment d’alterner les apports en calories et les macro-nutriments. Dans ce cas, la caséine telle que dans Muscle 85 est la plus adaptée, toujours associée à une bonne hydratation et en fractionnant vos prises alimentaires.

Liste des pages dans La phase de sèche :