La récupération

Frédérique Jacques

Entraînement

Après que le corps ait été mis à rude épreuve, une période de récupération est nécessaire pour permettre aux muscles de se former correctement et ne pas abimer son organisme.

En effet, les fibres musculaires sont endommagées lors d’un effort intense et il faut laisser le temps à l’organisme pour réparer ses fibres et fabriquer à nouveau de la masse musculaire.

Cela se traduit par une baisse significative du rythme d’entraînement, afin de laisser à votre corps la possibilité de se reposer et de refaire ses réserves métaboliques.

Il faut toutefois garder une activité physique afin de ne pas dégrader votre musculature.

  • Deux phases sont donc à respecter :

Une phase d’étirement, dès la fin de l’effort, qui permet d’augmenter la souplesse musculaire, de favoriser la circulation sanguine mais aussi de réduire la pression résiduelle des articulations.

2 jours après votre effort intense, une séance d’entrainement légère ciblant les muscles sollicités permet de renouveler l’apport en nutriment et d’éliminer les déchets métaboliques. Cette récupération ‘active’, couplée avec une alimentation adaptée, permet de récupérer de façon efficace et d’entretenir vos muscles de façon optimale.